Paulo Coelho : L’Alchimiste

Paulo Coelho – L’Alchimiste 

(O Alquimista)

Le jeune berger andalou se prit à envier la liberté un vent et comprit qu’il pourrait, comme lui, traverser les pays et trouver sa Légende personnelle…

Destiné à l’enfant que chaque être cache en lui, L’Alchimiste est un merveilleux conte philosophique qui nous guide sur la voie d’un trésor oublié…

Et des terres noires andalouses aux lystères de l’Egypte, déchiffrant les augures du ciel, le lecteur trouvera lui aussi le secret de l’Alchimie.

221 pages

 

 

________________________________________________________________________________

Prenant, onirique, merveilleux.

     Ce livre attend patiemment dans ma pile à lire depuis des lustres. Les avis divergeaient beaucoup ; on le disait vague et ennuyeux, palpitant et débordant de sens. Moi ? Ce fut un coup de foudre. L’Alchimiste m’a totalement appris à aimer, appris à vivre, appris à espérer.

     C’est l’histoire d’un berger andalou appelé Santiago, mais dont le nom n’est cité qu’à deux ou trois reprises dans le texte. Un rêve de pyramides qu’il fait une nuit le mène sur la route de l’Egypte, à la conquête de sa Légende Personnelle, c’est-à-dire de son rêve le plus cher : un trésor enterré dans le sable du Sahara. Sur son chemin il va rencontrer un vieux roi, un marchand de cristaux, une jeune femme du désert et surtout l’Alchimiste. Ce récit est dans la lignée du Petit Prince de Saint-Exupéry, un conte philosophique plein de répliques dans lequel chaque personne poursuivant un rêve avec la même avidité que Santiago se reconnaîtra.

     Santiago est un personnage très attachant. Si au début du livre il est naïf, peu à peu il apprend des choses. J’ai adoré le voir évoluer au fil des pages. Le style d’écriture de l’auteur est assez enfantin, ce qui le rend facile à suivre et donne à l’histoire ce côté addictif qui nous donne toujours envie de lire un chapitre de plus et de ne pas s’arrêter là. Chaque protagoniste est en soi très important et a sa propre forme d’intelligence. Personnellement, j’ai amplement préféré le marchand de cristaux, dans la première moitié du livre. Il n’avait pas particulièrement de philosophie propre ni d’idées à transmettre à notre jeune berger, mais je pense que c’est lui qui lui a le plus approté dans son aventure. L’étape du magasin de cristaux est très importante. L’homme m’a un peu attristée car lui, il ne souhaite pas vivre son rêve par peur de ne plus avoir de raison de vivre ; mais cela a donné à Santiago une raison de plus de parvenir à ses fins.

    L’Alchimiste n’a pas vraiment de point fort ni de point faible, il s’agit juste d’un roman qui fait réfléchir sur notre condition, notre existence : est-ce que nous avons poursuivi notre rêve d’enfant ? La phrase qui revient le plus souvent est : « Quand on veut une chose, tout l’univers conspire à nous permettre de réaliser notre rêve ». Réalité ou fiction ? Cela fait énormément réfléchir. En tout cas, moi, j’y crois. Plus exactement, Paolo Coelho m’a fait y croire. Il invite à une énorme réflexion sur soi-même, ses désirs, ses possibilités, et fait s’apercevoir que les plus grands rêves sont faits pour être réalisés.

    J’ai lu ce livre assez vite, compte tenu du temps que je dispose pour mes lectures. Je l’ai trouvé fluide et je ne me suis absolument pas ennuyée.

    Je tiens à pousser toute personne passant par ici et n’ayant jamais lu ce bouquin à aller l’acheter IMMEDIATEMENT. Parce qu’il est très important. Pour ma part, j’ai dans l’intention de lire d’autres livres de l’auteur le plus vite possible.

Note finale : 20/20

L’histoire, la morale, le style

____________________________________________

Paulo Coelho est un auteur brésilien très fameux né en 1947.  Il a écrit de noimbreux romans dont le plus connu est L’Alchimiste. Des épreuves qu’il a dû endurer tout jeune lui ont inspiré Veronika décide de mourir qui est un autre de ses romans emblématiques. Il est l’un des auteurs brésiliens les plus réputés dans le monde. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s