Harper Lee : Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur

 

 

Harper Lee – Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur

(To Kill a Mockingbird)

Dans le comté de Maycomb, Alabama, Atticus Finch élève seul ses deux enfants, Scout et Jem. Avocat intègre et rigoureux, il tente de leur inculquer les valeurs qui les rendront uniques. Mais les enfants n’en font qu’à leur tête et ne s’intéressent qu’à Arthur « Boo » Radley, leur voisin invisible…

434 pages

 

 

 

_________________________________________________________________

Un livre agréable à lire et amusant

     J’avais beaucoup entendu parler de ce roman, en particulier parce qu’il est très cité dans La saga des Lunes de Kami Garcia et Margaret Stohl. En le trouvant dans la bibliothèque de ma mère, je n’ai pas hésité : je me suis jetée dessus. Et je n’ai pas eu tort, puisque j’e l’ai vraiment beaucoup apprécié.

     Il n’y a pas vraiment d’histoire en elle-même, le livre semble plutôt être divisé en « épisodes » relatant la rencontre de Scout et Jem avec Dill, les histoires avec Boo Radley, puis surtout le procès de Tom Robinson forment des parties que l’on distingue facilement. Cela peut être compréhensible dans l’optique où Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur a d’abord été une suite de nouvelles qu’Harper Lee a remanié pour en faire ce beau livre débordant de nostalgie.

     Ce qui peut perturber avec Scout, le personnage principal, c’est qu’il s’agit d’une jeune fille – six ans au début du livre, neuf à la fin – qui adopte pourtant la maturité de réflexion d’une personne plus âgée mêlée à des élans d’innocence seyant à son âge véritable. Si cela m’a totalement déroutée au début de ma lecture, je me suis très vite attachée à elle et j’ai su m’habituer à ce style particulier. Il m’a fallu un certain temps d’adaptation. Cependant, ce style permet d’accorder à Scout une personnalité propre à elle qui la différencie des autres « dames » que l’on aperçoit dans le roman, sa différence de mentalité, son côté garçon manqué.

     Les personnages secondaires sont aussi très travaillés. Tout d’abord nous pouvons citer Atticus, le père de Jem et Scout. Sa philosophie de vie qui peut peut sembler naïve m’a beaucoup parlé : il prône le respect de l’autre, le respect de soi ; il est mal de haïr qui que ce soit, il faut se mettre à la place des gens avant de les juger. Atticus est le personnage que j’ai préféré, tout simplement car il reste fidèle à lui-même et à ses convictions malgré les épreuves qu’il traverse. Au contraire, Jem, le frère de Scout, est unique d’une autre manière. On le voit grandir au fil des pages, contrairement de Scout qui, elle, semble rester la même au fil des ans. Jem change totalement de façon de faire dans la deuxième partie du récit et se détache visiblement de la narratrice, ce qui ne fut par particulièrement pour mon plaisir, j’ai même trouvé ça dommage…

     Le procès de Tom Robinson est l’événement majeur du roman ; il prend bien une centaine de pages. Je l’ai malheureusement trouvé un peu long, même s’il était intéressant de voir les arguments que développait Atticus pour défendre son accusé.

     En clair, ce livre était très distrayant, bien qu’un peu long en son milieu. Je l’ai beaucoup apprécié et je comprends qu’il soit un tel best-seller !

Note finale : 16/20

Le style, la longueur, les personnages

__________________________________________________________

Nelle Harper Lee (1926 – 2016) est une auteure américaine née en Alabama. Elle a notamment publié en 1960 Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur, prix Pullitzer en 1961. Ce roman a été vendu à plus de 40 millions d’exemplaires dans le monde entier.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s