Hilary Mantel : L’Idéal (Révolution, tome I)

 

 

HILARY MANTEL
L’Idéal 

(A place of greater safety)

En cette fin de XVIIIe siècle, la France est en ébullition. […] Jacques Danton rêve de gloire et de fortune, mais il est criblé de dettes. […] Maximilien de Robespierre est un homme brillant et appliqué, que la violence effraie. […] Camille Desmoulins est un pamphlétaire de génie. Fantasque et charmeur, il est obsédé par une femme mais fiancé à une autre. Ces trois amis, jeunes avocats ambitieux, sont venus à Paris dans l’intention d’y faire carrière. […] Après avoir goûté l’ivresse du pouvoir, que restera-t-il de leurs idéaux ? Et de leur amitié ?

pocket – 606 pages

 


Une fresque historique intéressante

Ce livre, ça fait vraiment longtemps que j’ai envie de le lire. J’ai toujours été très intéressée par les folies de la Révolution Française, et par ce soulèvement énorme qui a au final écrit l’histoire. Alors bien sûr, quand je l’ai vu je n’ai pas pu m’empêcher de dire « Celui-ci, il me le faut ». 600 pages et des poussières plus tard, me voici ressortie de cette aventure émue et contente, même si c’est bien loin de ce à quoi je m’attendais.

      Comme le dit le résumé si bien détaillé, à travers ce livre, on se centre surtout sur les trois personnages magistraux de Camille Desmoulins, Maximilien Robespierre et Georges Jacques Danton. On apprend tout de leur vie : leurs espoirs, leurs amours, leurs caractères, leur histoire, et tout cela au travers de l’événement complexe de la Révolution. Une note de l’auteure au début du livre nous indique qu’elle a utilisé des documents d’archives pour monter son roman et que, bien que romancées, les aventures des trois mousquetaires sont véridiques. Donc ça m’a plu de m’immiscer un peu dans une histoire qui a existé il y a deux-cent trente ans.

     En effet, les personnages était vraiment très détaillés ; et c’est vraiment ce qui fait un des  gros gros plus du livres. J’avais presque l’impression qu’Hilary Mantel avait interviewé nos personnages avant d’écrire son livre. C’est super intéressant. On apprend à un peu mieux connaître ceux qui on fait l’histoire. C’est Camille Desmoulins que j’ai le plus aimé. C’est aussi celui qui m’a le plus étonnée ; je ne l’imaginais pas si charmeur et si porté sur les femmes. Et je ne savais pas qu’il était bègue. Robespierre et sa douceur m’ont touchée assez profondément (quand on pense à la Terreur qu’il a mis en place par la suite…) et Danton m’a beaucoup plu aussi. Il faut dire que je connaissais les personnages – de nom en tout cas – grâce à la comédie musicale 1789, les amants de la Bastille (2013) que j’avais adorée et que les personnalités qui en émanent sont assez différentes que celles que le livre laisse transparaître. C’est en grande partie pour cela que j’ai été si surprise !

     Cependant, 600 pages, c’est long, très long… Et j’ai trouvé que les événements étaient trop survolés. Les histoires un peu secondaires étaient plus approfondie que celle qui était pour moi la principale. Je pensais avoir un compte rendu détaillé de la Révolution Française et me voici avec un millier d’histoires de coeur sur les bras ! Franchement, ce n’est pas pour me déplaire, car elles étaient assez bien écrites… Mais c’était très éloigné de mes attentes. Je n’ai pas saisi dès le début le véritable objectif de ce livre et je m’en suis trouvée déçue. Mais une fois que je me suis adapté, j’ai trouvé l’histoire un peu redondante… Et au final, je me suis malheureusement ennuyée. Ce n’était pas du mauvais ennui car c’était intéressant quand même mais il me manquait un truc. Des faits historiques, sûrement…

     Malgré cela, je ne regrette pas d’avoir lu L’Idéal et attaquerai avec plaisir le second tome, Les Désordres qui traite de la Terreur. J’ai hâte de voir Robespierre changer et espère un peu plus de ce second tome ! Je conseille ce livre aux férus d’histoire qui sont intéressés par le thème, parce que sinon… n.n

Note : 16/20
Les personnages l’histoire la longueur


Née en 1952 dans le Derbyshire, Hilary Mantel est une romancière anglaise. Elle est notamment l’auteur d’une trilogie consacrée à Cromwell : Le Conseiller. Elle a obtenu grâce à elle le Book Prize à deux reprises. Sa deuxième trilogie, Révolution, connaît elle aussi un grand succès.

 

1 commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s