Pour réinventer notre avenir

Hello ! Je suis de retour pour vous présenter un livre et un long métrage sur un sujet qui me tient particulièrement à cœur qui est la protection des animaux et de l’environnement. Ce sujet devient de plus en plus d’actualité et pour cause :en 30 ans, les ressources naturelles de la planète ont diminuées de 30 %! L’écologie prend de l’ampleur tant au niveau individuel que collectif notamment avec la Cop 21, les réactions de certains gouvernement en faveur des énergies renouvelables … Par exemple, cette année, le Portugal a été auto suffisant électriquement pendant le mois de Mars , électricité produite ENTIÈREMENT par les énergies renouvelables ! Comme quoi quand on veut on peut …

Le Livre : A l’écoute du monde sauvage, Karine-Lou Matignon

Le livre que je tiens à vous faire découvrir à vraiment été un coup de cœur du début à la fin. Il a réussi à poser sur le papier toutes mes interrogations, mes idées, à pousser la réflexion et surtout à voir la coexistence animal/Homme d’une infinité de manière merveilleuse et réaliste. La préface est de Boris Cyrulnik qui est un auteur dont nous n’avons plus besoin de parler de sa renommée. L’ouvrage est construit de sur des témoignages de scientifiques, d’écologistes, d’ingénieurs, de philosophes, d’artistes … vous l’avez compris le roman est tellement diversifié qu’il en devient un véritable mémoire pour l’humanité et en lisant nous progressons petit à petit vers une réflexion plus profonde.

 La première petite histoire dans l’introduction intitulée La gamine et le chien soldat laisse une trace de poésie si belle qu’elle en reste le fil d’Ariane tout au long de l’ouvrage.  Ce qui m’a le plus touché est cette touche romancée apportée par l’auteur qui montre les témoignages comme des petites nouvelles. C’est une véritable encyclopédie qui nous apprend tellement sur diverses thématiques telles que le respect de l’animal, l’histoire qui à travers quelques décisions marquantes prises par la majorité a changé la relation Homme/animal, la médecine qui avance de plus en plus notamment avec les enfants fragilisés par la vie qui réapprenne à vivre en s’occupant d’un animal …

Le passage sur le centre Green Chimneys à New York qui a été fondé pour « ouvrir une école où la nature et les animaux seraient là pour procurer réconfort et bien-être aux enfants » est très instructif, de même comme la différence de comportement selon le genre de l’humain, une facilité avec les femmes comme avec Jane Goodall qui est une primatologue remarquable. Enfin, le biomimétisme qui est « une démarche consiste alors à observer les plantes, les animaux, les micro-organismes, afin de trouver des solutions efficientes et en accord avec la planète, aux problèmes que nous rencontrons aujourd’hui. »

Enfin bref vous l’aurez compris, j’ai adoré ce livre qui est, à mon sens, un livre essentiel pour promouvoir une l’éducation sensible au vivant tout en apportant des solutions en poésies.

Le Film

 

 

Le film que je vais vous présenter a été produit par Joon-Ho Bong qui est un réalisateur Sud Coréen, a été sortie en juin 2017 sur Netflix. On y retrouve notamment la jeune Seo-Hyun Ahn qui joue le rôle principal d’une coréenne du Sud qui élève Okja, ainsi que la célèbre Tilda Swinton qui a déjà joué dans Narnia (la Sorcière Blanche vous voyez ? Cette femme sans coeur qu’on ne peut s’empêcher de détester ?) et qui dans Okja joue également une femme avide pouvoir sans coeur nommée Lucy Mirando. Ce fabuleux long métrage a été nommé 6 fois aux oscars ce qui n’est pas rien.

Pour un rapide résumé, la multinationale de Mme Mirando met au point une nouvelle stratégie pour augmenter leurs bénéfices : envoyer 26 cochons géants dans des familles d’éleveurs, puis les récupérer dix ans plus tard dans le but d’un grand concours pour couronner le meilleur cochon.
Cependant, lorsque la jeune Mia apprend que c’est son cochon, son amie, qui est choisie, elle décide de courir la rejoindre quoiqu’il en coûte. Aidée par les membres du Front de Libération Animale, elle va se rendre compte du véritable destin qui attend toutes ces adorables créatures…

 

Comme vous vous en doutez, ce film parle de l’exploitation animale, d’abattage systématique, de tortures et autres réjouissances pour un seul but : le PROFIT. Le point fort du film est que nous nous plongeons directement dans l’amitié entre Mia et Okja, et une immense affectionnait pour Okja ( beaucoup trop craquante! ). C’est, selon moi, sur ce point précis que le réalisateur a insisté, rendant ces cochons mignons, foncièrement gentils et innocents. De plus, l’entreprise Mirando est impitoyable et collecte tous es défauts possibles : égocentrisme, arrivisme, cruauté … Ainsi, le spectateur se sent obligé d’être avec Mia et son combat face aux méchantes multinationales qui veulent abattre ces pauvres cochons.

Mais, mais, mais … ce qui se produit dans Okja, se produit tous les jours de chaque année à une échelle bien plus affligeante. Les conditions dans les abattoirs sont désastreuses, horribles et dénoncées depuis peu par l’association L214 par exemple. Et cela pour quoi ? Pour que nous puissions manger de la viande. Et cela n’arrive pas à une seule sorte d’animaux mais bien à tous ; certes, ils ne sont pas aussi mignons qu’Okja mais est-ce une raison ? Les animaux doivent nous être inférieurs alors, ne rien ressentir, sinon nous serions monstrueux, n’est-ce pas, de faire subir cela à des êtres vivants ?

Je pense que la chair animale à été dissociée de l’animal vivant, la rendant comme un simple objet sous plastique ou en conserve, loin de l’individu qui se cache derrière. La fourrure cachée dans un manteau, le cuir dans un portefeuille, les plumes ou les dents dans un collier …

Gardez votre esprit critique quelque soit votre opinion sur le sujet, n’hésitez pas à penser, douter, vous informer, et surtout à poser des questions. C’est comme ça que nous avançons vers un monde qui nous ressemble.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s