Lucinda Riley : Seven Sisters

À la mort de leur père, énigmatique milliardaire qui les a adoptées aux quatre coins du monde lorsqu’elles étaient bébés, Maia d’Aplièse et ses soeurs se retrouvent dans la maison de leur enfance, Atlantis, un magnifique château sur les bords du lac de Genève.

Pour héritage, elles reçoivent chacune un mystérieux indice qui leur permettra peut-être de percer le secret de leurs origines. La piste de Maia la conduit au-delà des océans, dans un manoir en ruines sur les collines de Rio de Janeiro, au Brésil. C’est là que son histoire a commencé… Secrets enfouis et destins brisés : ce que Maia découvre va bouleverser sa vie.

Littérature contemporaine


Un début de saga intriguant, mais je suis un peu déçue.

Seven Sisters, c’est LA saga du moment. Je la vois absolument partout, sur Instagram (@delkinger_ si vous souhaitez m’y retrouver), et une adaptation en série se prépare. J’ai craqué et j’ai fini par me procurer le premier tome, en numérique. J’ai savouré ma lecture – en VO – et j’ai vraiment beaucoup aimé découvrir à mon tour cette histoire dont on me parlait tant. Cependant, je suis assez loin du coup de coeur et donc assez déçue : j’en attendais énormément !

Un pitch assez intriguant
Lucinda Riley a imaginé dans cette saga un père immensément riche ayant au fil de sa vie adopté sept filles, chacune portant le nom d’une étoile de l’amas stellaire des Pléiades. Elles viennent d’horizons divers. A sa mort, il leur lègue à chacune une enveloppe leur permettant, si elles le souhaitent, de découvrir d’où elles viennent vraiment. Ce premier tome est donc celui de l’aînée des sept sœurs, Maia, qui découvre le Brésil. Avec elle, nous sommes propulsés à Rio dans les années 1920, à l’époque où le fameux Christ Rédempteur n’était qu’un projet. A travers le destin de son aïeule Izabela, les us et coutumes d’alors sont racontées avec force détails. Cette histoire m’a tout à fait séduite. Je l’ai trouvée très mystérieuse ; j’avais envie d’en savoir plus ! C’est également un concept assez original. De plus, l’idée que chaque tome de la saga contienne l’histoire de l’une des sœurs m’a tout à fait séduite. Par contre, j’ai trouvé quelques éléments de l’histoire un peu « téléphonés » et facilement prédictibles.

Des personnages auxquels je ne me suis pas attachée
Malgré un synopsis qui m’a tout à fait charmée de par son originalité, ce livre est loin d’être un coup de coeur pour quelques raisons. D’abord, il a été très difficile pour moi de m’attacher aux personnages. Ils étaient tous décrits comme beaux et riches, et cet univers luxueux ne me sied pas. Je ne me suis pas reconnue. De plus, le personnage de Maïa m’a parfois agacée et j’avais envie de lui mettre un coup de pied aux fesses. Ceci dit, il était très travaillé, comme tous les autres, d’ailleurs. Les personnages étaient tous très vivants – c’est sûrement pour cela que la saga a tant de succès. J’ai adoré le fait que chacun ait une histoire propre très détaillée, un caractère bien défini et des anecdotes par dizaines. Mais je n’ai pas toujours accroché à des personnalités parfois trop lisses.

Trop centré sur Maia
Ensuite, j’ai également été très surprise en lisant car rien n’était comme je l’imaginais. Je ne pensais pas être aussi centrée sur l’histoire de Maia. L’auteure a mis en place de nombreuses interrogations, mais elles n’ont pas du tout été creusées comme je l’aurais aimé. Je sais ce que vous allez me dire, aujourd’hui six tomes sont publiés… Mais j’avais l’impression qu’à chaque fois que je me posais sérieusement une question, les personnages se disaient : « oui c’est très bizarre » et non « oui c’est très bizarre cherchons à savoir pourquoi ». Et puis, je ne vais pas vous mentir : si la fin donne quelques révélations, elle ne m’ont pas DU TOUT suffit. Bon, il faudra que je lise la suite du coup j’imagine (j’ai déjà acheté le tome 2 d’ailleurs !).

De super références historiques
Un des gros points positifs de ce roman est évidemment la richesse des références historiques et mythologiques tout du long. Ce que j’ai aimé c’est que l’auteure, pour le coup, n’a pas recherché la précision de ses propos – ce qui aurait été un peu lourd dans le contexte – mais a mêlé sa fiction avec des éléments véridiques. Ce sont de petits détails que j’ai énormément apprécié.

De belles histoires d’amour
Et évidemment, évidemment… Mon petit cœur fleur bleue n’y a pas échappé. Les histoires d’amour dans ce roman étaient incroyables. Toutes. Intenses, douces, tendres, belles. Franchement, je n’accrochais pas plus que ça à l’histoire – à cause de cette distance avec les personnages qui ne me donnait pas envie de les retrouver -, dès l’apparition de la première note d’histoire d’amour, j’ai tout de suite succombé. Pour le coup, il faut l’avouer : Lucinda Riley est très douée pour ça. J’ai bien envie de découvrir d’autres de ses romans pour vibrer encore avec elle.

Ce roman est extrêmement riche : histoires d’amour, secrets de famille, éléments historiques. Je l’ai beaucoup apprécié ! Mais il m’a manqué un petit quelque chose : je ne me reconnaissais pas dans les personnages et certaines intrigues ont été complètement passées sous silence. Ces petits éléments m’ont empêchée d’avoir un coup de coeur, mais je lirai la suite avec grand plaisir.


Lucinda Riley est une écrivaine irlandaise. Elle est notamment l’auteure de la très célèbre saga Seven sisters. Son site : ici.

1 commentaire

  1. Et bien je n’avais pas vu ton article … je comprend mieux. Et pour dire vrai, je comprend totalement ton point de vue. Même si pour moi, ce livre reste un réel coup de cœur.
    Heureuse de savoir que tu as quand même bien apprécié la lecture, et que cela n’enlève pas ton envie de lire le reste. Peut être seras tu surprise ? Je vais entamer le deux demain, je te donnerais mon avis !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s