Christelle Dabos : Les disparus du Clairdelune

Bon dimanche à tous ! J’espère que vous vous portez toujours aussi bien. Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler d’une saga que continue à découvrir et qui me réserve des surprises. Je suis rentrée en cours il y a une semaine et je ne peux être pleinement présente pour vous. Je vous fais de gros bisous, à la semaine prochaine !


CHRISTELLE DABOS
Les Disparus du Clairdelune
La Passe-Miroir, tome 2
Voir le tome 1
667 pages
Editions Gallimard (Pôle Fiction)
Fantasy


Cet article est garanti sans spoilers sur le tome 2 : Les Disparus du Clairdelune. En revanche, il se peut que quelques (petits) éléments de l’intrigue du tome 1 : Les fiancés de l’hiver s’y soient glissés. A mon sens, ce n’est rien qui puisse gâcher une lecture, mais vous êtes prévenus ! 😀

Fraîchement promue vice-conteuse, Ophélie découvre à ses dépens les haines et les complots qui couvent sous les plafonds dorés de la Citacielle. Dans cette situation toujours plus périlleuse, peut-elle seulement compter sur Thorn, son énigmatique fiancé ? Et que signifient les mystérieuses disparitions de personnalités influentes à la cour ? Ophélie se retrouve impliquée malgré elle dans une enquête qui l’entraînera au-delà des illusions du Pôle, au cœur d’une redoutable vérité.

EN TROIS MOTS : Petite déception, agréable, rebondissements


Je vous en avais parlé il n’y a pas très longtemps – je me suis enfin lancée dans cette saga. Après ma lecture du tome un – je vous ai laissé le lien de mon avis en introduction – j’avais très envie de voir jusqu’à où l’auteure pouvait m’emmener. Ce second tome est en fait une petite déception. Je crois que j’avais lu trop de commentaires dithyrambiques sur Bookstagram (rejoignez-moi-y, je publie sous le doux pseudo de @delkinger_) ! J’ai bien aimé, mais j’ai l’impression de tourner en rond.

Un scénario assez original
Dans ce tome, on laisse Ophélie là où on l’a laissée à la fin du premier tome : prête à entrer à la cour du Pôle. On se la figure bien, notre maladroite Ophélie, à se creuser son trou parmi les manigances de la cour. Vous l’avez deviné… C’est pas réussi. Elle a toujours autant le chic pour se mettre dans des situations impossible ! D’autant plus qu’il apparaît rapidement que Farouk, l’esprit de famille du Pôle, la convoite : elle cristallise alors toutes les jalousies. Ce bouquin est la digne suite du premier tome, mais avec beaucoup plus d’action et de rebondissements. C’est très agréable après un premier tome qui plantait le décor : enfin l’auteure se dévoile vraiment et montre encore plus l’étendue de son imagination.

Une évolution très intéressante des personnages
Ce tome contient donc plus d’action : on a beaucoup plus d’occasion de voir les personnages agir. Ainsi, leur évolution est nettement marquée. Je citerai notamment celle de Thorn qui est remarquable : j’ai eu l’impression de le voir s’ouvrir comme une fleur et se départir de ses arrière-pensées, une à une. J’ai beaucoup apprécié cela, car dans le tome 1 cette évolution semble faire un peu du surplace. Chaque personnage est très complexe est occupe une place spéciale dans le roman. En particulier, la personnalité d’Ophélie est extrêmement développée : c’est super ! Elle réussit de mieux en mieux au fin des pages à composer avec les complots qui se dressent autour d’elle.

Trop de guéguerres d’influence
D’ailleurs, parlons-en, de ces complots. Il y en avait TROP. C’est clairement ce qui m’a fait décrocher du livre et qui m’a déçue. Je ne m’attendais pas à tant de ressorts politiques. En soi, cela n’aurait pas été gênant si ce n’était pas aussi répétitif. Je n’y ai clairement pas trouvé mon compte. Les personnages engagés dans ces intrigues m’ont ennuyée et m’ont paru très stéréotypés. Cela a cassé la complexité de l’intrigue. Ainsi, ce roman n’est malheureusement pas du tout le coup de coeur promis ! Trop de négociations, de conversations à reculons qui ne menaient à rien, et pas assez d’action, bon sang ! (Même s’il y en a beaucoup plus que dans le tome 1… On a perdu la logique, désolée. ^^)

Un univers toujours très appréciable
Même si voilà, ce gros roman de presque 700 pages m’a souvent ennuyée avec ses pérégrinations sans fin, je ne peux nier que je suis toujours une fan absolue de l’univers créé par Christelle Dabos. Il est très bien ficelé, et de même pour son intrigue : le livre est écrit de manière extrêmement intelligente. Des clés sont disséminées tout au long du récit, et terminent par débloquer toute la situation. C’est très satisfaisant. Pour cette intelligence extrême d’écriture, je lirai la suite sans hésiter. L’écriture aussi est, comme pour le premier tome, un petit joyau. La lecture est fluide mais pas niaise ni enfantine. Et la fin est un réel cliffhanger comme on en connait peu ! J’ai par conséquent tout à fait hâte de lire le tome 3 !

Ce tome m’a déçue à cause de quelques longueurs qui ont pour moi cassé l’intrigue. Il se lit néanmoins rapidement et je l’ai en fait dévoré. Je me suis énormément attachée aux différents personnages, et j’ai adoré l’univers. Je pense que je m’attendais à beaucoup trop ! Je lirai la suite bientôt.



Christelle Dabos, née en 1980 en France, est une auteure de fantasy. Elle est également administratrice de la plateforme d’écriture Plume d’argent.

Son site

2 commentaires

  1. Salut à toi !
    J’ai un bien meilleur avis sur le livre donc je ne suis pas super objectif, mais petit commentaire pour te dire de ne pas te laisser décourager par ce deuxième livre, certes parfois répétitif, et d’aller voir le suivant. En effet, beaucoup d’intrigues sont mises en place et se développent par la suite. Et comme (attention tout petit spoiler) le prochain tome se passe sur une autre arche on tourne moins en rond. Amicalement.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s