JPB : Les dossiers de l’homme de l’ombre tome 1, L’homme de l’ombre


JPB
L’homme de l’ombre
Les dossiers de l’homme de l’ombre, tome 1
Policier
2014
102 pages


Quand Marc, avocat aveugle, reprend le dossier d’un de ses collègues décédé, il ne se doute pas de ce qui l’attend. Avec son assistante, ils vont résoudre une affaire qui va les amener de Nantes vers d’autres horizons plus obscurs. De rebondissements en rebondissements, ils vont devoir sauver leur vie et lutter contre des organisations que tout le monde croyait disparues.

En trois mots : haletant, rocambolesque, original


L’homme de l’ombre est un service presse. Je l’ai accepté car je trouvais que le synopsis était très original ! Mais un problème s’est posé : je ne lis jamais de romans policiers. Je suis donc assez mal placée pour chroniquer ce livre car je n’ai ni le recul, ni l’expérience nécessaire. De plus, ce n’est pas du tout mon genre de lecture donc je n’ai pas pu l’apprécier à sa juste valeur, hélas. Cependant, il a de grandes qualités que je ne vais pas m’empêcher de vous dévoiler – amateurs du genre, à vos wishlist !

Une idée très originale
Cette oeuvre se distingue par son synopsis : une enquête est menée, certes, comme dans tout bon roman policier qui se respecte, mais ici, elle est menée par un avocat aveugle ! Cette originalité constitue à mon sens une grande plus-value. En plus d’offrir de la visibilité à un handicap peu représenté dans la littérature, il permet au lecteur de se mettre dans la peau d’un non-voyant. Quelles sont ses techniques pour voir avec les mains, avec les yeux, avec les oreilles ? J’ai trouvé ce sujet vraiment très intéressant.

Une enquête rocambolesque
Nous avons donc dans les mains un avocat, Marc, ainsi que son assistante, Virginie, qui l’aide dans les menus détails du quotidien tout comme dans son travail. A partir d’un vol de tableau, ils vont mener une enquête qui les mènera jusqu’au Mexique. Là est mon premier hic : j’ai trouvé que l’enquête avait un bon départ, un bon potentiel, mais rapidement, cela est parti dans tous les sens. Des protagonistes apparaissaient toutes les deux pages, on ne sait pourquoi, et j’ai eu beaucoup de mal à suivre. Cela a gêné ma lecture car je ne suis pas habituée à ce style de roman ; cela constituait plus ou moins une première pour moi. Cependant, je pense que pour un lecteur aguerri, la richesse du vivier de personnages pourrait au contraire être un point positif.

Un côté trop politique
Ce que je reproche à l’enquête, c’est de finir par tourner autour d’ambitions politiques. Des pays étrangers, des gens puissants… Quand on sort de la simple enquête et que l’on se retrouve face à des multitudes de gens qui cherchent à empêcher les enquêteurs de la mener à bien, je n’accroche plus. Tout simplement, ce n’est pas mon style.

Des personnages attachants
Les deux personnages principaux, Marc et Virginie, sont très attachants. Je regrette seulement que le handicap de Marc ne soit pas plus marqué. On oublie parfois qu’il est aveugle ! En revanche, je n’ai pas accroché aux autres personnages à cause de cet aspect « défilé », ils entraient dans le roman et en ressortaient aussitôt. Puis y revenaient aux moment les plus inattendus, quand tout le monde les avait oubliés… Ce qui constitue un point fort du roman. On ne s’attend jamais à ce qu’on trouvera en tournant la page ! Tout est très surprenant et bien ficelé.

Un fin incroyable
Par contre, je n’ai pas pu m’empêcher de refermer le roman bouche bée car la fin est tout simplement démente ! Elle remet tout le roman en perspective. La lecture de l’ensemble est extrêmement fluide et par conséquent agréable. Le côté artistique m’a fait un peu penser à Dan Brown, célèbre auteur du Da Vinci Code. Des mystères, des briques qui s’emboîtent…

J’ai passé un agréable moment en compagnie de Marc et Virginie. Cependant, je ne peux pas honnêtement dire que j’ai apprécié ce roman malgré ses nombreux points forts car je ne suis pas une grande fan de récits policiers. Dommage, je ne suis pas la clientèle adaptée. Mais ce roman demeure bon ; je le conseille sans hésiter aux amateurs du genre, ils y trouveront leur compte.


JPB… est un auteur nantais. Il est notamment l’auteur de la série policière Les dossiers de l’homme de l’ombre.

Son site


Tous mes services presse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s